Alimentation

Qu'est-ce qu'une alimentation anti-inflammatoire ? 

L’auteur Michael Pollan déclare : “Mangez de VRAIS aliments. Juste ce qu’il faut. Surtout des végétaux.” C’est un bon résumé ! 

Dans le détail, c’est une alimentation saine, équilibrée et variée qui comporte davantage de fruits, de légumes et de céréales complètes que de viandes et de féculents. 

Elle implique de réduire les aliments raffinés comme le sucre, le sel, les huiles, les pâtes, le pain, le riz ou la farine blanche qui ont perdu une bonne partie de leur valeur nutritive et de les remplacer par leurs équivalents non raffinés et plus complets. 

  • fruits et légumes bio (si possible), locaux et de saison 
  • aliments complets et frais, non transformés 
  • riche en oméga-3 (huile d’olive, poissons, oléagineux, légumes verts...), vitamines et anti-oxydants
  • herbes aromatiques et épices
  • cuisson à la vapeur douce, basse température, grillé au four, wok...
  • équilibre du cru, cuit, chaud et froid
  • mastication lente 
  • inclut une bonne hydratation, 1,5 l d’eau ou de boissons sans sucres ajoutés
  • limite les aliments industriels, acides gras saturés, glucides raffinés, aliments frits, boissons gazeuses et sucrées, viande rouge et charcuterie, margarine, saintdoux... 

On ajoute une activité sportive régulière car elle est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. 

“Si l’exercice était une pilule, ce serait le médicament le plus prescrit au monde” (École de médecine de l’université Emory).

De plus, l’OMS estime que 40% des cas de cancers et autres maladies graves pourraient être évités grâce à de meilleures habitudes alimentaires et de l’exercice. 

Dans le cas des maladies chroniques, l’alimentation est l’un des facteurs sur lequel nous pouvons agir pour apaiser l’inflammation et réduire les perturbateurs endocriniens tels que les additifs ou les pesticides présents dans notre environnement. 

Si au moins 80% de notre alimentation respecte les principes cités précédemment, associés à une activité sportive régulière, nous soulageons l’organisme dans son travail de récupération, digestion et guérison des cellules endommagées.

 

Sources : 

Département de la nutrition, Harvard School of Public Health 

Harvard Medical School, 29 août 2020

Dr Gabriel Perlemuter, Les pouvoirs cachés du foie; Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien

Giulia Enders, Le charme discret de l'intestin

Michael Pollan, Manifeste pour réhabiliter les vrais aliments

Pr Francisca Joly Gomez, L'intestin notre deuxième cerveau

Dr Catherine Lacrosnière, Prévenir et soignez l'inflammation

Professeurs Henri et Jean Joyeux, Mangez mieux de 0 à 100 ans

Dr Anne-Marie Cassard, Dr Grosgogeat, Dr Hu, Dr Madjlessi, Dr Lylian LE GOFF

INSERM de Paris (étude SUVJMAX)

INSERM de Montpellier (étude ABARAC)

Sites web de l’OMS, who.int, lanutrition.fr, professeur-joyeux.com

g 3/11 Une meilleure santé en 5 leçons

g 6/15 Une meilleure santé : 5 conseils pratiques